Chaleureuse tristesse

J’ai les yeux chaud.
Ils chauffent, de plus en plus.
Ils me brûlent.
Vite, il faut que je ferme les yeux.
C’est tout humide.
Pleut-il? Non.
Pourtant je n’est pas chaud,
Je ne transpire pas.
Qu’est-ce?
Ma joue est mouillée.
C’est agréablement chaud.
Je me sens bien.
Ah, je crois savoir.
Ce son juste des gouttes d’eau,
Remplie de sentiments,
Qui me tombe des yeux.

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»